Fabriquer sa propre jardinière en bois : un véritable jeu d’enfant !

Avec l’arrivée du printemps, nous avons tous des envies de jardin ou, à défaut, de jardinière ! Que vous disposiez d’une grande terrasse, d’un petit balcon ou d’une fenêtre à égayer, ce DIY brico est fait pour vous ! Choisissez d’abord votre style. Pour un effet naturel, optez pour le pin traité ou plus chic (mais aussi plus onéreux) un bois exotique. Vous ne jurez que par le recyclage ? Utilisez de vielles caisses de vin ou du bois de plusieurs palettes ! Plus audacieux, l’OSB accompagnera un extérieur contemporain. Prévoyiez également le futur emplacement de votre jardinière. Sur de longs pieds ou posée au sol, elle délimitera un espace sur la terrasse ; pour un effet plus aérien, suspendez-la à votre pergola ou aux barreaux du balcon.

 

Fabriquer sa jardiniere

Matériel pour réaliser votre jardinière en un tour de main

Votre jardinière se compose de cinq éléments en bois :

  • deux planches pour la longueur, une pour le fond, deux pour la largeur.

Adaptez les dimensions à l’usage recherché :

  • 75 x 35 x 30 cm pour une jardinière à poser,
  • 45 x 17 x 17 cm pour une suspension.

 

Etapes et astuces pour bricoler sa jardinière

Les deux planches formant la largeur peuvent être taillées en forme de trapèze pour que votre jardinière soit plus évasée vers le haut. Cela lui donnera plus de style.

  1. Détaillez à la scie circulaire chacune des planches, puis poncez légèrement pour estomper les traces de coupe.
  2. Collez d’abord une largeur et une longueur puis répétez l’opération. La structure périphérique de la jardinière est maintenant réalisée, reste à installer le fond.
  3. Pour une meilleure fixation, doublez l’encollage avec des pointes à l’aide d’une cloueuse pour de jolies finitions.
  4. Pensez à protéger votre jardinière ! A l’intérieur d’abord, tapissez le fond et les parois avec un film plastique (un sac poubelle de bonne qualité conviendra parfaitement).
  5. Agrafez-en le haut pour une meilleure tenue.
  6. Percez le fond en bois et le film intérieur de quelques trous de cheville qui permettront à l’eau de s’évacuer.
  7. Côté extérieur ensuite, venez appliquer un vernis pour protéger le bois des intempéries. Vous pourrez ainsi laisser votre jardinière à l’extérieur pendant l’hiver.
  8. Pour apporter une touche plus colorée, préférez une peinture ou une lasure dans des teintes acidulées ou plus sages.

Votre jardinière est maintenant prête à accueillir vos fleurs, vos graminées ou pourquoi pas vos plantes aromatiques. A vous de jouer !